• "Un héros ?" - EklaBugs

    Billet plutôt héroique... - EklaBugs 

    "Les héros ne sont peut-être pas plus braves. Ils le sont juste cinq minutes de plus." -R. Raegan

     -

      Héros ? On pense DC, Marvel.. Mais, attendez une seconde ... Quand on voit une jolie image de quelqu'un, ou quelque chose, un idéal surréaliste, est-ce un héros? Oui et non. Il faut savoir faire l'unanimité, héros et idole peuvent être confondus. Leur origine, nature ou impact peuvent aussi êtres dificles à identifier. Alors, qu'est-ce la propre définition du héros, à quoi se rapporte-t-elle, comment peut-on vraiment le qualifier?

    Proprement dit, un héros, est une parfaite concordance de personnalité, charisme ou halo imaginaire extraordinaire. C'est un modèle, qu'il soit de vie ou d'apparence, il inspire l'envie et la jalousie quelque fois. On peut alors dans ce cas parler des héros comme on les connais tous, ceux des bandes dessinées, ceux des séries télé, mais en général: des personnages de fictions. Dans un autre plan, un héro est aussi un personnage à histoire épique, héroïque, divin souvent ou issu de légendes mythologiques ou populaires. Mais il y a bien d'autres formes de héros, qui ne sont elles pas forcément physique, prennent une interprétation plus intime, il peut s'agir de personnes tout à fait normales ou d'une activité (la danse, ou l'écriture par exemple). C'est en réalité une forme d'admiration, d'inspiration, d'influence, laissant profonde ou plus ou moins profonde marque sur un sujet. Généralement, un héro encourage ou va à pousser les gens à faire ce qu'ils ne feraient pas.

    Quand on se pose la question, il est en effet à la fois facile et évident d'y répondre. D'où viennent les héros ? Pourquoi sont-ils si importants dans la culture populaire ou héritage mondial ? Dans un premier temps, le héros est surtout un encouragement à un groupe de population. Je vais plus particulièrement m'attarder sur les formes du héros. Féminin ou masculin, il est né en Antiquité, encore plus proprement dit dans la mythologie. Il est très souvent représenté comme personnage clé ou principal d'une épopée, ou alors comme personnage légendaire et dans ce cas-là, lié à un dieu mythologique. Avant tout, il est important de savoir que dans ses premières formes, le héros est un irréel presque fantastique auquel les sujets finissent par croire; c'est en réalité un demi-dieu, un personnage qui peut très facilement être idolatré. Il montre un exemple, ou patron dans sa propre aventure (on pense ici à Hercule, Achille, ou à nimporte quel autre célèbre), puisqu'il fonde une vraie légende dans les coeurs d'une population déjà submergée par des facteurs, faisant qu'il est souvent source de leçons ou morales de vie. Dans ce premier cas, le héro est définie par une qualité spécifique, surnaturelle, faisant ressortir son identité.

    Le héros évolue encore, au Moyen-Age, ou dans l'époque médiévale, il est généralement soit oriental soit occidental mais surtout occidental avec les premières grandes vagues de légendes. On peut encore identifier les mêmes caractéristiques, personnage remarquable, sensé, qui fait encore réponse à l'injustice sociale. Le héros médiéval n'a pas de super-pouvoirs ou instincts poussés comme ceux de la mythologie vus un peu plus haut; mais fortement influencés par les événements politiques, toutes les épopées ou aventures reprennent totalement le goût de chevalerie, on remarque alors des qualités de courage ou détermination surtout. Ici, le héros devient de plus en plus réaliste, il est souvent un humain normal au début, il donne la première impression "d'élu", de don vraisemblable, sans pourtant s'apparenter aux demi-dieux. Francs, anglo-saxons, germaniques, les héros sont de toutes origines (on peut citer Jeann d'Arc, Robin des Bois aussi). Quand aux orientaux, ils s'agit juste d'autres personnalités identiques mais provenant d'Orient (pas si compliqué à comprendre..). Ces héros créent l'histoire du Moyen-Age, mais donnent aussi  plus de sens à son déroulement, ils sont encore des personnalités clés mais dont on est peu sûrs de l'existance au final.

    Le héro contemporain fait alors peu à peu son apparition, avec les mouvements politiques, littéraires ou encore vagues culturelles. Ils ne sont plus des élus, ni des possesseurs du pouvoirs, mais réellement de talents ou de qualités. Ce sont donc les premiers héros à être de simples humains, moins des légendes mythiques, ou du moins elles sont ici vraisemblables. Avec arrivées de nouvelles inventions ou nouvelles habitudes, les héros sont des personnages vrais, de tous les jours, qui défendent une vraie cause ou qui s'expriment simplement. On perd alors tout à fait les événement exagérés par proportions mythiques, et ont peut les classer en deux grandes catégories: les héros nationaux (plus affectés géographiquement que culturellement) comme les Poilus, certains politiciens, De Gaulle, ect. et les héros de société comme les militants, les sauveteurs, les auteurs ou artistes engagés (Ghandi ou Martin Luther King par exemple). Cette forme de héros suscite un sentiment d'admiration, en général, ils parviennet à  des fins héroïques mais réalistes ou alors aident psychologiquement un sujet (comme quelqu'un qui a survécu au cancer par exemple). Ce type d'héro est particulier, puisqu'il est en parti celui qui est caché un peu au fond de chacun, celui que tout le monde connaît et identifie très bien (en général, on est déjà en train de viser quelqu'un à ce stade-là de la lecture). Là un héro devient tout à fait personnel, il n'est souvent plus historique mais moral, dû à certaines expériences, un humain simple peu devenir cette inspiration.

    Bien évidemment, on n'oublie pas la grande poussée culturelle (surtout grâce à l'influence des Grands, les nouveaux modes de vie qui arrivent avec beaucoup de nouvelles activités et occupations - comme la bande-dessinée), l'arrivée des comics et l'évolution drastique du monde de la fiction et de l'animation, certains personnages imaginaires perdurent, il s'agit alors d'héros de fiction populaires (Les Trois Mousquetaires, les pirates, Tintin, Astérix et Obélix,..) mais alors surtout les vrais super-héros comme Superman, The Flash, Batman, Catwoman, Wolverine .. Ce type particulier est souvent confondu avec ce tout récent, le héro fantasy, celui que cette dernière génération connait si bien et qui est surtout celui auquel on s'identifie plus facilement. Il est présent dans les séries (Green Arrow, Scott McCall,..) ou dans la littérature moderne (Harry Potter, Bilbo, Daenerys Targaryen..). Ce sont des personnages courageux et qui portent surtout des valeurs marquantes propres à chacun (loyauté, gentillesse, générosité ou espoir) mais très souvent un pouvoir magique ou aptitude surnaturelle.

    Chacun de ces héros inspire, encourage, apprend. Il aide le monde à être ce qu'il est aujourd'hui et donne l'espoir à nous tous d'avancer, de nous surpasser. Un héros et une chose que l'on considère si proche qu'elle nous apprend souvent plus qu'une morale, quelque fois, notre héro peut-être la personne qu'on a le plus proche de nous, voir nous-même. 

     

    Et vous, quel est votre héro ?

     

    Sources d'inspiration : Encyclopédies, culture générale, reportage

    Imagerie : Tumblr, Google

    Autres articles bugiens : 

    - Sasha27 [Projet EklaBugs #3] Mon héros ? Le blogging !

    - Nyeh [Projet Eklablugs] Héros

    - LaPetiteBlogueuse [Eklabugs #1] Les héro

    - ChtiteFourmi [Projet #Eklabugs] Héros... ou pas 

    - Queen Paramount [Eklablugs] Top des héros qu'on aimerait croiser dans la rue

    - Mrs Swadloon [Eklabugs] Mes héros !

    - Sname  [Eklabugs] We the heroes

    - #Yuki Eklabugs #3 | Les héros de mon enfance

    - Eyael_ Projet Eklabugs : La charge héroïque

    - Tsunn [Eklabugs - Juillet 2015] Un héros cherchant l'originalité

    - Chino~ki Mes héros malgré eux [Projet Eklabugs]

    - Sofrano Super Nat

    - AngelFairy [Eklabugs] Les héros de mon quotidien


  • Comments

    1
    Wednesday 29th July 2015 at 23:13

    Ton article est très complet, très bien fait, j'aime beaucoup. On y apprend des choses utiles, je pense le garder sous la main pour référence ultérieure ;3 

    Dans tous les cas, merci pour ta participation et n'oublie pas d'ajouter les liens vers les participations des autres candidats dès que possible :3 

    2
    Friday 31st July 2015 at 01:30
    J'aime beaucoup ton article, on en apprend beaucoup et il est très agréable à lire.
    3
    Saturday 1st August 2015 at 19:53

    Comme d'habitude, très bon article. J'ai bien aimé c:

    4
    Sunday 2nd August 2015 at 16:35

    Super article! ^^

    Au début on a fait un peu la même chose (pour le truc qu'est vraiment un héro et tout) mais après toi tu as beaucoup plus approfondis! (alors que moi j'suis passée carrément à autre chose d'un peu plus personnel ^^)

    5
    Monday 3rd August 2015 at 00:00

    @all: Merci beaucoup ! Je suis surprise de voir des retours aussi positifs :) J'avais -en effet- un peu peur de faire trop "documentaire", mais je pense que c'était surtout par manque de grosse inspiration que j'ai fini par vouloir donner un large définition du mot plutôt que de rédiger quelque chose de perso

    Pour les liens, je les mets demain matin à la première heure, il était programmé et étant en voyage, j'avais pas accès à internet. Je suis enfin de retour et j'ai hâte de lire vos participations ! ~

    6
    Monday 3rd August 2015 at 13:57

    J'ai bien aimé ton article. On apprend tout plein de choses et tu n'as pas parlé des détectives dans les fictions >.< (pauvre Sherlock Holmes *snif*).

    Enfin, je disais ça pour rire, hein ^^ J'ai appris pas mal de choses et j'espère que je pourrais ressortir quelques trucs, comme je redouble, je vais peut-être avoir des questions sur les héros au bac de français, qui sait~

    7
    Monday 3rd August 2015 at 14:31

    Oh merci beaucoup :) C'est vrai, j'ai vraiment oublié certains exemple, mais généralement, tu peut l'associer aux héros fantasy mais il est plus littéraire est bien plus ancien, il pourrais toujours faire partie des héros de fiction en fait 

    Ah ? Je savais vraiment pas qu'on parlait de ça au bac x) Merci encore ! Ça m'encourage à faire des revues documentées, si tu veut bien voir un autre sujet décortiquée comme celui-là, je suis preneuse d'idées (oui elle est à sec ma cervelle..) :D

    8
    Monday 3rd August 2015 at 15:32

    Bah, au bac on peut te poser plein de questions sur divers trucs, par exemple il se peut que tu es une problématique sur "pourquoi ce personnage est représenté comme un héros dans ce texte". Et si c'est à l'épreuve oral, il se peut que la personne te pose des questions sur d'autres héros.

    Bon, c'est un exemple hein x)

    9
    Monday 3rd August 2015 at 16:12

    Ah je vois, donc ça peut facilement partir en cacahuète dans les questions farfelues :') 

    10
    Monday 3rd August 2015 at 16:48

    Oui, il faut se poser des questions sur plein de choses et écouter toutes les infos que ton/ta prof peut te donner sur le texte. Et il ne faut surtout pas négliger les textes complémentaires (on peut te poser des questions dessus).

    11
    Monday 3rd August 2015 at 17:12

    Oui, ça paraît vraiment pénible à gérer; ma soeur à terminé la première avec un seul mot en bouche: TORTURE x)

    12
    Monday 3rd August 2015 at 18:50

    Haha x) Bah, faut se dire qu'il ne lui reste plus qu'une année (si elle ne redouble pas). Bon après, tout dépend des capacités de chacun, certains y arriveront et d'autres moins

    13
    Monday 3rd August 2015 at 19:20

    Oui c'est tout à fait juste, y'a un paquet de monde qui a fait vraiment des mains et des pieds pour la moyenne, d'autres qui étaient claqués en Mai. Après, l'élite, elle se démarque en Octobre x)

    Moi je veut rester en grande section toute ma vie ._. 

    14
    Monday 3rd August 2015 at 20:13

    Et oui, on nait un peu inégale sur certains points. Après, l'élite qui se démarque en Octobre, c'est pas sur du moins... j'en sais trop rien. Pour ma part, j'étais dans une classe où les résultats de débuts d'années annonçaient un peu ce qui allait advenir durant l'année (qui allait ramer, qui aillait s'en sortir, qui allait redoubler, etc...)

    15
    Monday 3rd August 2015 at 20:52

    Oui justement, on voyait un peu déjà ce qui pouvait se passer.

    Mais on peut directement aussi remarquer ceux qui risquent de se casser la gueule, ou ceux qui sont peut-être en capacité de faire des efforts.

    16
    Tuesday 4th August 2015 at 22:01

    Oui, bah il y a de tout, tout le temps quoi ^^

    17
    Thursday 6th August 2015 at 16:32

    Pas mal du tout, comme analyse ! Un bon fond et une belle gueule ne suffisent pas... si tu savais comme je travaille les miens encore pour mon roman Fantasy ! Les pauvres en voient de toutes les couleurs ^^'

    18
    Thursday 6th August 2015 at 21:56

    Merci beaucoup c: !

    Bon courage pour ton roman ! C'est vrai que c'est pénible de bien réussir un personnage, surtout quand on essaie de le rendre original, on peut vraiment pas se limiter à son physique.



    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: